Malherbe : peut-on descendre avec 8 points d’avance à 4 matchs du terme ?

@Aurélien Renault
26 avril 2018
Par Aurélien Renault
Après son nul contre Toulouse (0-0) et avant d’aller à Troyes, actuel 18ème, le Stade Malherbe de Caen possède 8 points d’avance sur la zone rouge à quatre journées de la fin. Est-ce un gage d’assurance ? La réponse en chiffres.

Tuons tout suspense d’entrée de jeu : 8 points d’avance à quatre duels de la ligne d’arrivée, c’est un matelas extrêmement confortable, un futon rembourré même. Dans toute l’histoire de la Ligue 1 à 20 clubs instaurée en 2002/2003, AUCUN club n’a connu la descente avec pareille avance – au moins – après 34 journées disputées. Si le SM Caen faisait partie des équipes reléguées en Ligue 2 passés la saison régulière et les barrages, il serait alors l’auteur d’un improbable et triste contre-exploit.

On peut même aller plus loin dans l’analyse en calculant que la place moyenne ces 15 dernières saison d’une équipe disposant de 8 points d’avance à ce stade la compétition est environ la 14ème. Or, le SMC occupe cette place à égalité avec le SCO d’Angers (derrière à la différence de but). Autant dire que la réalité mathématique est d’ores et déjà très parlant puisque cette place semble promise aux Caennais en fin de saison.

Alors doit-on trembler quand même ?

Il n’est pas interdit d’imaginer le Stade Malherbe rater sa fin de saison dans des largeurs extrêmes. Quatre matchs, quatre défaites : cela laisserait donc les Caennais a 37 points avec une différence de but de -25 /-30 environ. Cela signifierait donc que pour voir Caen descendre/ou disputer les barrages, il faudrait que les équipes actuellement classées derrière réalisent une fin de saison canon. Et on ne parle évidemment pas que de Metz, Lille et Troyes, actuels mauvais élèves de l’élite, mais aussi de Toulouse et Strasbourg qui ne sont pas dans une aussi bonne situation comptable que peut l’être actuellement le club normand.

Caen se verrait ainsi relégué en Ligue 2 si toutes les conditions suivantes étaient réunies en plus d’un zéro pointé normand :

  • Troyes, en plus d’une victoire contre Caen samedi - au minimum - l’emportait soit à Lyon, à Montpellier ou à domicile contre Monaco (journée 38) et évitait la défaite deux fois dans les deux autres duels. Probabilité d’une remontée troyenne : 2%.
  • Lille – par exemple - bat Metz, perd à Toulouse, bat Dijon et ne perd son dernier match à Saint-Etienne. En gros, si Lille ne perd pas deux matchs d’ici au 19 mai. Probabilité d’une remontée lilloise : 5%.
  • Si Strasbourg remporte au moins un match : à domicile contre Nice ou Lyon, à l’extérieur contre Rennes et Nantes. Ou si Strasbourg aligne au moins trois matchs nuls sans perdre le quatrième trop largement. Probabilité d’une remontée strasbourgeoise : 10%.
  • Si Toulouse remporte au moins un de ses derniers matchs : à la maison contre Lille ou Guingamp, à l’extérieur contre Rennes ou Bordeaux. Ou si Toulouse aligne au moins trois matchs nuls sans perdre le quatrième trop largement. Probabilité d’une remontée toulousaine : 15%.

            Vous l’aurez compris, si le plus simple restait évidemment de battre Troyes samedi ou au moins de ne pas perdre, les Caennais ont un sérieux allié pour la dernière ligne droite. Ce n’est pas Youssef Aït-Bennasser. Ce sont tout bêtement les mathématiques.

Notez par ailleurs que si Caen gagne à Troyes samedi, l'ESTAC ne pourra plus revenir. Il en sera de même si Lille ne bat pas Metz. Malherbe peut donc fêter son maintien dès ce week-end dans l'Aube si les planètes s'alignent correctement. 

Quelques chiffres :

2016/2017

Lille a +8 sur le 18ème à 4 journée du terme, Lille ne descend pas et finit même 11ème.

2015/2016

Guingamp a +8 sur le 18ème, Guingamp ne descend pas et finit 16ème.

2014/2015

Nantes a +7, Nantes ne descend pas et finit 14ème.

2013/2014

Rennes, Montpellier et Nice ont seulement +6 et aucun ne descend.

2012/2013

Toulouse a +8, Toulouse ne descend pas et finit 10ème.

2011/2012

L’OM a +8, l’OM ne descend pas et finit 10ème.

2010/2011

Bordeaux a +7, Bordeaux ne descend pas et finit 7ème.

2009/2010

St E a +8, Sainté finit 17ème dans une saison spéciale où les derniers étaient vraiment largués.

2008/2009

Valenciennes et Nancy ont +7, aucun ne descend.

2007/2008

Monaco a +8 et Monaco ne descend pas, finit 12ème.

2006/2007

PSG a +6 et le PSG ne descend pas, finit 15ème.

2005/2006

Sochaux a +9, ne descend pas et finit 15ème.

2004/2005

Bordeaux a +6, Bordeaux ne descend pas et finit 15ème.

2003/2004

Metz a +5, Metz ne descend pas et finit 14ème.

2002/2003

Strasbourg a +7 et termine 13ème.